Comment traverser cette période de transition

Selon l’Ayurvéda l’automne est la période Vata, qui est liée au froid, à la sécheresse, au mouvement, et à la peur. Les journées sont plus courtes et plus fraîches. Plutôt que de résister à cette période de transition, prenons le temps d’aider le corps à la traverser.

Voici trois tuyaux de santé, des conseils que j’utilise moi-même, pour traiter non seulement le froid et la sécheresse qui dominent pendant cette saison mais aussi pour mieux vivre cette transition afin d’être plus en lien avec la terre.
Tuyau 1conseils alimentaires

  • Utilisez des épices qui réchauffent par ex. la cardamome, la cannelle, les clous de girofle et le gingembre frais
  • Mangez des aliments qui réchauffent sous forme de soupe, plus huileux, plus doux, acides et salés (voir en bas pour une recette qui vous soutient dans cette démarche)
  • Mangez moins d’aliments crus et évitez de manger des aliments et boissons très froids ou glacés et des produits laitiers froids.

Tuyau 2conseils mode de vie

  • Levez-vous et couchez-vous tôt afin de vous sentir plus lié à la terre, plus en harmonie avec vous-même
  • Faites plus d’exercices pour augmenter votre niveau d’énergie – au moins 3-5 fois par semaine pendant 30 minutes est recommandé
  • Mettez un rythme dans votre vie pour avoir plus de stabilité

Tuyau 3conseils techniques yogiques

  • Installez-vous en savasana, la position de détente, quelques minutes en rentrant le soir. Cette posture peut aider à réduire le stress et la tension musculaire, à diminuer la fatigue et à renforcer le système immunitaire.
  • Asseyez-vous dans un environnement calme pendant une période courte chaque jour pour vous ressourcer
  • Faites du neti ou du nasya pour mieux respirer, renforcer l’immunité et équilibrer le corps et l’esprit

Recette: Soupe à la courge
Ingrédients :
1 botte de persil/coriandre plat frais et haché
Courge (150-200 g par personne) coupée en petits cubes
Graines de cumin
3 c.c. de curry en poudre
½ c.c. de curcuma
1-2 cm de gingembre frais
Huile de sésame/ghi
Sel (au goût)
Mettre du ghi ou de l’huile de sésame dans une casserole (assez pour couvrir le fond). Rajouter le cumin et le gingembre. Cuire pendant 1 minute avant de mettre le curcuma et le curry en poudre. Faire revenir et ajouter la courge, l’eau (chaude) et du sel (au goût). Bien mélanger. Laisser cuire 30 minutes. Mixer la soupe si vous le souhaitez. À la fin, parsemer de persil.

Passez à l’action!

  1. Choisissez au moins un tuyau que vous pouvez mettre en pratique sans effort. Et au moins un tuyau que vous souhaitez utiliser mais qui nécessite d’autres informations.
  2. Pensez aux ressources dont vous aurez besoin pour mettre en œuvre les tuyaux souhaités et décidez de faire le nécessaire pour obtenir ces ressources d’ici la prochaine Nutri-Jyoti News.

 

Le sucre et la relaxation – faim ou soif?

Lors de l’été, le rythme de vie ralentit et nous pouvons prendre l’occasion de réfléchir / nous détendre / prendre du recul pour commencer de nouvelles habitudes avant la rentrée
Voici aussi une occasion où nous avons tendance à savourer la nourriture plus douce. Ayurveda explique pourquoi.
Selon l’Ayurveda la saveur douce  est l’un des goûts qui contribue à rafraichir, vu que le corps se constitue des 2 éléments – l’eau et la terre. L’élément “eau” est important. Lorsque nos cellules sont déshydratées elles stockent les toxines plutôt que de les laisser partir.

Lorsque nous devenons stressés le corps produit plus de chaleur, et les cellules se dessèchent. Le corps peut exiger plus d’eau pour soutenir sa réaction aux facteurs de stress. Notre réaction individuelle aux facteurs de stress produit une toxicité résultant de la chimie acide dans le corps. Plus qu’on est acide, c’est-à-dire, déshydraté, plus le corps a besoin d’eau pour neutraliser l’acidité et éliminer les toxines (une des raisons pour lesquelles nous pouvons uriner plus quand nous buvons plus en ce moment).
Voler, par exemple, provoque un stress/ déshydrate le corps. Donc, en plus de notre consommation d’eau normale, il est utile de boire un verre d’eau pour chaque heure que vous êtes en l’air.

Nous pouvons donc être en mesure de comprendre pourquoi certaines personnes déshydratées peuvent avoir une tendance à vouloir manger plus d’aliments doux en été.

Que peut-on faire pour gérer les envies sucrées et rester calme/frais et hydraté?
Voici 3idées simples!
1 Buvez un verre d’eau la prochaine fois que vous avez faim. La sensation de faim vient parfois lorsqu’on a soif. Si par la suite vous avez toujours faim, c’est le moment de manger!
2 Mangez beaucoup de fruits et légumes – certains ont jusqu’à 80% d’eau!
3. Avoir un planning pour votre consommation l’eau – le corps aime la routine. Par exemple, buvez un verre une heure après le petit déjeuner, un une heure avant le déjeuner, etc . Buvez de l’eau en dehors des repas autant que possible. Si vous oubliez et vous avez soif lors d’un repas, boire l’eau chaud ou une infusion/tisane, mais ne pas l’eau froide, ce qui empêchera la digestion efficace des aliments.

Voici une recette classique ayurvédique pour hydrater le corps
Cumin, coriander, fennel tea
1/2 c.c graines de cumin
1/2 c.c graines de coriander seeds
1/2 c.c graines de fennel seeds
1 litre eau bouillante

Mettre les graines dans un théière. Verser l’eau bouillante par dessus. Laisser infuser 10-15 minutes. Déguster!

Et maintenant?
Je vous invite à choisir au moins un conseil à mettre en œuvre dans la semaine et pour les quatre prochaines semaines. Je suis à votre disposition si vous avez des questions pour réussir à mettre en œuvre ces conseils en douceur 🙂

Le sucre et la Relaxation – luxe ou nécessité?

Lors d’un stage de yoga en juin, on nous a rappelé que la relaxation n’est pas un luxe, mais une nécessité dans la vie. Dans une voiture, on a un système de ventilation et on sait que si celui ne fonctionne pas correctement, on aura des problèmes importants au niveau du moteur par la suite.
L’été nous donne la possibilité de prendre du temps pour réfléchir/se détendre/prendre du recul, adopter de nouvelles habitudes avant la rentrée en septembre.

Dernièrement j’ai eu une nouvelle cliente qui m’a dit qu’elle avait toujours envie de manger des sucreries mais elle se culpabilisait lorsqu’elle en mangeait.

En ayurvéda la saveur douce ou sucré est liée avec l’émotion de l’amour.
La saveur douce est aussi une des saveurs qui aide à rafraîchir le corps.
La culpabilité est une émotion qui peut enclencher la réponse fuir ou se défendre dans le corps, c’est-à-dire, générer plus de chaleur dans le corps.
On peut donc comprendre pourquoi certaines personnes qui manquent d’affection peuvent avoir tendance à vouloir manger plus de sucreries/friandises en été.

Qu’est-ce qu’on peut faire pour gérer l’envie de douceur cet été?
 Voici quelques idées!
1.  Si vous mangez des friandises, savourez-les en les mangeant doucement 😉
2. Préférez les fruits doux de saison aux friandises
3. Expirez bien avant de parler/crier
4. Faites de l’exercice physique mais en modération par ex. la natation, et plutôt le matin ou le soir ou une activité – pour moi c’est le chant – pendant laquelle vous respirez bien.
5. Prenez du temps pour vous détendre (même quelques minutes) chaque jour,  par ex. faites des exercices de respiration qui vous détendent
6. Passez du temps avec des personnes avec lesquelles vous êtes à l’aise, qui sont gentilles
7. Eviter de boire du café, de l’alcool fort, et du thé et surtout restez bien hydraté

Voici une recette simple pour une boisson hydratante et savoureuse:
un jus de citron vert
une pincée de sel
3  c. soupe de sirop d’érable/ de sucre non-raffiné (ajuster selon son goût)
1 litre d’eau (à température ambiante)

Mélanger toutes les ingrédients et déguster  en savourant chaque gorgée
!

Et maintenant?
Je vous invite à choisir au moins un conseil à mettre en oeuvre dans la semaine et pour les quatre prochaines semaines. Je suis à votre disposition si vous avez des questions pour réussir à mettre en oeuvre ces conseils en douceur 🙂

Vous souhaitez publier cet article sur votre site? Avec plaisir mais je vous prie de le publier en entier avec l’information suivante à  la fin: Janet Gomez, praticienne en ayurvéda et nutritionniste, agréée ASCA, écrit le “Nutri-Jyoti News”, un bulletin par courriel une fois par mois. Si vous souhaitez apprendre comment vous nourrir correctement pour avoir suffisamment d’énergie pour vivre votre vie souhaitée, venez-vous inscrire à  son cours gratuit par email ” 5 clés alimentaires pour retrouver la vitalité ” en allant  ici .

Copyright © 2014 Tous droits réservés Janet Gomez

Sans-gluten et léger?

De plus en plus de clients me demandent des recommandations pour des aliments, surtout des céréales sans gluten. En voici une!

Cultivé surtout dans des pays en voie de développement, cette céréale/ce graine est très petite  et ronde, et  peut être blanche, grise, jaune ou rouge (aussi le « raggi »). Sa forme en perle (à coque) est la variété la plus courante dans les commerces.

Qu’est-ce que c’est ?
Avez-vous déjà deviné ? Oui, c’est le millet.
Le millet n’est pas seulement une alternative intéressante aux céréales courantes. Il est plus riche que le blé et le riz complet en certaines vitamines B (vitamine B1 ou thiamine, vitamine B3 ou niacine) ainsi qu’en phosphore, en cuivre, en magnésium et en fer. Grâce à la thiamine qu’il contient, le millet contribue à la santé du système nerveux. Sa teneur en magnésium et en niacine en fait un protecteur du coeur. Quant au phosphore qu’il renferme, il aide à réparer les tissus du corps. 250 grammes de millet cuit, par exemple, fournissent 23,6% des besoins quotidiens en thiamine, 33% de ceux en magnésium, 22,9% de ceux en niacine et 34,3% de ceux en phosphore. Il contient peu de phythase et pas mal de fibre insoluble, qui aide l’élimination. Sa teneur en protéines varie suivant les variétés, mais elle est généralement proche de celle du blé. Par contre il est plus léger que le blé.

Avantages santé

Du fait de son pH neutre, le millet est recommandé pour neutraliser les effets de l’acidité dans le corps, dans l’Ayurveda comme en médecine chinoise. Dans cette dernière discipline notamment, il est considéré comme un aliment bénéfique pour le côlon. En Ayurvéda le millet a la saveur douce et est réchauffant pour le corps. En plus il a les qualités de légèreté et sècheresse. Selon la préparation, il peut calmer ou stimuler le mental. En cas de surpoids, une capacité digestive faible, la rétention d’eau, une préparation simple comme on fait pour du riz est recommandé.

La préparation

Pour créer en forme de soupe ou en accompagnement un plat tridoshique pour la famille et les ami(e)s, préparez-le avec de l’huile/du ghi, des légumes de saison et des épices, par exemple le fenouil et la coriandre. En farine on peut l’utiliser dans des gateaux etc. pour remplacer/réduire la quantité de farine de  blé.

Millet aux épices (adapte d’une recette de Recettes ayurvédiques faciles)
Temps de préparation: 10 mn
Temps de cuisson: 20 mn
Prêt à manger dans: 30 mn

1 c.s d’huile ou ghi (produit laitier facultatif)
1/2 c.c de graines de coriandre
1/2 c.c de graines de cumin
100 g de millet
poignée de raisins secs
eau (3x la quantité de millet)
sel

1.    Mettre une c.s de ghi dans une casserole.
2.    Ajouter les épices et laisser cuire à feu doux pendant quelques minutes.
3.    Ensuite ajouter le millet et bien mélanger.
4.    Ajouter les raisins secs, bien mélanger.
5.    Ajouter l’eau et du sel et porter le tout à ébullition.
6.    Réduire le feu, recouvrir et laisser cuire pendant environ 20 mn.
7.    Servir avec une soupe aux lentilles et des légumes cuits à la vapeur, le tout garni des feuilles de persil ou de coriandre coupées en morceaux.

Et maintenant?
Je vous invite à acheter du millet, à préparer le plat et à mettre vos photos du plat sur la page Facebook de Nutri-Jyoti!

Vous souhaitez publier cet article sur votre site? Avec plaisir mais je vous prie de le publier en entier avec l’information suivante à  la fin: Janet Gomez, nutritionniste, agréée ASCA, écrit le “Nutri-Jyoti News”, un bulletin par courriel une fois par mois. Si vous souhaitez apprendre comment vous nourrir correctement pour avoir suffisamment d’énergie pour vivre votre vie souhaitée, venez-vous inscrire à  son cours gratuit par email ” 5 clés alimentaires pour retrouver la vitalité ” en allant ici  .

Equilibre émotionnel

Dernièrement j’ai reçu le courriel suivant  d’une abonnée en France qui
cherchait des conseils.

Voici le texte de l’abonnée
j’ai 55 ans, je suis ménopausée, vis seule avec mon fils de 11 ans depuis sa naissance, je travaille … à plein temps. ma problématique est mon équilibre émotionnel …. trop sensible …je pleure pour un rien et j ai des coups de blues sans raison. je fais du qi qong une fois par semaine et du reiki.
pouvez vous me donner des conseils ?

Voici ma réponse
Vos coups de blues et votre grande sensibilité sont sans doute liés au changement hormonale de la ménopause. Depuis combien de temps vivez-vous cette sensibilité? Qu’est-ce que vous mangez  – matin, midi, soir?
Est-ce que votre travail vous plaît? Est-ce que vous avez des ami(e)s avec qui vous sortez de temps en temps ou quelqu’un avec qui vous pouvez parler?

Puisqu’elle fait du Reiki je lui ai proposé de prendre du temps chaque jour à bien penser aux 5 préceptes de Reiki.
Les voici:
“juste pour aujourd’hui,
ne te mets pas en colère
ne te fais pas de soucis
aie de la gratitude
accomplis ton travail avec persévérance
sois bon envers les autres.”

Ce sont des petites choses dans la vie qui font la différence pour soi et pour les autres. En Ayurvéda on peut travailler au niveau du corps mais aussi au niveau des émotions et au niveau de l’esprit.  Tout dépend des besoins de la personne qui cherche des conseils et aussi des informations qui sont fournies. J’utilise des outils dont je dispose pour donner, en fonction des informations fournis, des conseils que je considère appropriés au moment présent. Par la suite, avec de nouvelles informations, mes conseils peuvent évoluer, ou pas – parfois la première réponse qui vient est la bonne.

Tout cela pour vous proposer pendant cette période d’être présent à ce qui est déjà là, présent en nous et autour de nous. De cette façon nous verrons/sentons ce qui nous ne convient pas et, suite à cette conscience, nous pouvons faire des démarches ou pas (il y a toujours le choix) de changer la situation nous-même ou de demander du soutien, de l’accepter et surtout de percevoir ce que nous pouvons changer et ce qu’il y a à accepter.

Et maintenant?
Je vous invite à réfléchir à ces mots et de m’écrire si vous avez d’autres questions ou pour des informations spécifiques.
Je suis prête à utiliser tous les outils dont je dispose – l’ayurvéda, le yoga, la cuisine, le Reiki – pour vous aider à retrouver votre équilibre – d’autant plus important pendant la période de nettoyage du printemps.

Vous souhaitez publier cet article sur votre site? Avec plaisir mais je vous prie de le publier en entier avec l’information suivante à  la fin: Janet Gomez, nutritionniste, agréée ASCA, écrit le “Nutri-Jyoti News”, un bulletin par courriel une fois par mois. Si vous souhaitez apprendre comment vous nourrir correctement pour avoir suffisamment d’énergie pour vivre votre vie souhaitée, venez-vous inscrire à  son cours gratuit par email ” 5 clés alimentaires pour retrouver la vitalité ” en allant ici  .

Mouvement, dégustation & information

Selon la médecine ayurvédique approximativement 90% de toutes les maladies commencent dans le tractus digestif.
Pendant l’atelier  «mouvement, dégustation et information », vous apprenez des remèdes maison, hygiène de vie, y compris des pratiques yoga pour re-trouver l’équilibre pour le système digestif et pour votre constitution pendant la saison d’été!

Découvrez des techniques ayurvéda et yoga pour garder l’équilibre du corps et l’esprit,

vous découvrez
– des principes de la nutrition ayurvédique pour une bonne santé
– des routines journalière simples
– des asanas (postures/exercices), pranayama (respiration) et méditation pour une pratique appropriée
– des techniques de relaxation et pour se récupérer pendant une vie trépidante

Vous recevrez, pour votre pratique individuel,
– des propositions de repas
– des objets pour soutenir votre pratique
– 1 semaine du coaching par courriel

Quand? samedi 17 mai  9.30 – 15h
POUR QUI: L’atelier est destiné aux élèves de yoga, aux professeurs de yoga
et aux praticiens de santé et à toute personne qui souhaitent (re)trouver leur santé digestive à travers des méthodes naturelles et holistiques.
Merci de vous inscrire ici.
Veuillez noter que le nombre de places est limité à 7.
? Phosphorus 19-21 rue du Village, 1214 Vernier, Genève

Prix? 120 frs * (y compris un déjeuner bio végétarien de saison et tous les matériels)
* Toute personne désireuse d’apprendre est libre de donner ce qui lui est possible

Kit Neti en SOLDE – jusqu’à épuisement du stock

Les Actualités: